Destyneo

Quels sont les intérêts cachés des « complotistes » ?

On entends très souvent des hypothèses, des jugements de valeurs qui sont fait par rapport aux personnes qui sortent de la pensée unique, les fameux moutons noirs. Cela m’a donné l’idée d’écrire cet article, ou plutôt de pousser la réflexion encore plus loin que mon 1er article. Je vous invite à réfléchir ensemble, sur les intentions ou intérêts cachés des « complotistes », des personnes courageuses, (qui parfois en paye même de leur vie), en toute bienveillance et avec rationalité. (N’hésitez pas à faire le test de rationalité et me dire quels sont vos résultats ^^)

Alors, quel serait l’intérêt des personnes à ruiner leur carrière, leur famille, leur réputation en donnant de fausses informations ? Les gens ne comprennent pas non plus, en effet, cette persévérance, cette ténacité. Pourquoi n’avoue-t-il pas qu’ils se sont trompés? Ce n’est pas grave, l’erreur est humaine!
–> Et oui, moi-même je me suis trompée hier en disant que c’était faux, les personnes en Ehpad sont vaccinées sans demander leur avis ou l’avis de leur famille alors que leur avis est bien demandé. Dans mon cas, on ne nous demande pas notre avis pour vacciner notre maman contre la grippe chaque année car elle est sous tutelle et c’est donc la tutrice qui a cette responsabilité… Notre solution est donc de demander la « gestion de la personne » au service de la protection des majeurs du tribunal judiciaire compétent. Je m’en veux tellement lorsque je me trompe! Car après les gens ne vont plus croire ce que je dis … 
–> Du coup, j’ai envie de leur poser la même question : c’est quoi cette hystérie à vouloir absolument vacciner la planète entière pour un virus qui tue très peu, principalement des personnes présentant des comorbidités ? Pour les avancées de la science ? Pourquoi vous ne vous plongez pas dans les 153 études qui démontrent l’efficacité de traitements contre la Covid?

Voici quelques phrases que j’ai pu entendre

Il est préférable de se fier aux études publiées dans des journaux reconnus, publications validées par des pairs indépendants. On peut regarder ce qui se passe autour, les « pseudosciences » mais il est nécessaire de revenir à la source, à la matière première, aux valeurs sûres.

–> Je ne suis pas sûre que parce qu’un journal a une meilleure réputation ou est plus prestigieux, qu’il partage de meilleures informations que les autres et qu’il soit nécessairement sans faille. La preuve avec l’article publié dans le Lancet. Aussi, les journaux traditionnels balancent des chiffres sans les mettre en perspective, sans les mettre dans un contexte plus large, contrairement à d’autres sources d’informations. Il y a de quoi se poser des questions sur les intentions d’un discours anxiogène et infantilisant.
–> Quant à la validation par des pairs indépendants, la théorie est bonne. Mais, est-elle appliquée ? Est-ce que les « valideurs » ont les compétences appropriées et n’ont pas de liens d’intérêts ? Un récent scandale parle des tests PCR qui auraient été déployés sans validation par les pairs.

La science s’autocorrige. Le Lancet a reconnu son erreur et a enlevé sa publication.

–> Erreur reconnue à moitié pardonnée mais le mal a quand même été réalisé. Le monde politique français en a profité pour passer une loi qui n’a pas été annulée lorsque la publication a été rétractée.

Parfois ce sont des personnes renommées, qui ont eu des prix Nobel, qui ont fait des travaux formidables durant leur carrière qui se retrouvent à donner des fausses informations.

–> Leur carrière terminée, peut-être n’ont-ils plus peur et plus rien à perdre à divulguer des informations d’utilité publique ? Peut-être se sont-ils rendus compte de certaines choses un peu tard ? Ou peut-être que la corruption n’était pas aussi présente par le passé?

C’est une histoire d’égo, les gens ont un besoin de reconnaissance. Ils veulent être célèbre, passer à la télévision, à la radio, vendre leurs livres.

–> Pratiquant le yoga, une discipline où l’on pratique le détachement et la mort de l’égo, je ne saurais trouver cet argument valable pour ma situation personnelle. Mais peut-être qu’il s’applique à certaines personnes. J’ai en effet pu voir une fois une personne qui se vantait du nombre de vues/ d’abonnées qu’elle avait. Je laisse le soin aux personnes concernées de faire leur introspection 😉 Par contre, je suis prête à parier que nos dirigeants ont tous un égo surdimensionné.
 
–> L’argent peut également être un élément motivant même si la plupart des gens que j’ai pu observer n’ont pas spécialement de liens d’intérêts et donnent de leur temps gratuitement. Moi-même, je ne gagne aucun argent et investi beaucoup de temps. A creuser ?

La désinformation s’explique par des raisons de pouvoir.

–> Quel pouvoir ? J’ai du mal à comprendre… Ceux qui ont les pleins pouvoirs en ce moment ce sont les signataires des décrets liberticides et les dépositaires de projet de loi instaurant un régime pérenne de gestion des urgences sanitaires. Ne nous trompons pas d’ennemi…

Ces médecins n’ont pas réussi à se faire une place dans la communauté médicale. En effet, ils n’ont aucun lien d’intérêt avec les entreprises pharmaceutiques. Seraient-ils jaloux?

–> Cela rejoint un peu l’histoire de l’égo évoquée ci-dessus. Peut-être que des personnes envieuses existent. Ici, je remarque surtout le problème de l’indépendance de la parole… Si une entreprise pharmaceutique offre des avantages financiers divers (repas, transport, hébergement, conférences, congrès, etc.), ce n’est plus l’entreprise qui est au service des intérêts publics mais les « prestataires » au service de l’industrie. Après, on ne peut pas leur en vouloir, c’est le système qui est mal fait… Je suis sûre que la majorité des gens sont de bonne foi et pensent agir pour le bien.

La vente de traitements préventifs et curatifs rapporte de l’argent donc ils défendent des intérêts financiers.

–> En effet, cela rapport de l’argent à l’industrie pharmaceutique. Ce sont bien les mêmes qui fabriquent les médicaments et les vaccins ? Mais un médicament peu couteux vendu à des patients malades rapporte moins qu’un vaccin cher vendu à des patients sains (1,7 millions de morts qui auraient potentiellement pu être sauvé ou pas puisque nul n’est immortel VS 7,7 milliards d’individus). L’intérêt financier pour les contribuables se situe dans la première option, pour les industries pharmaceutiques dans la deuxième.

La désinformation s’explique par des croyances spirituelles.

–> On me réponds parfois « Je ne crois pas à … » ou « l’essentiel c’est que vous y croyez ». S’agit-il donc de croyance ?
–> En effet, le covidisme est une secte occulte dont les pratiquants portent un masque qui couvre leur nez et leur bouche. Les covidistes se distancient physiquement d’au moins un mètre car ils croient en un virus invisible qui pourrait se transmettre par le toucher. De ce fait, ces adeptes pratiquent des rituels de lavage des mains plusieurs fois par jour et font des tests Pour se Convaincre qu’ils n’ont Rien chaque semaine. Une fois par an, ils célèbrent la puissance Big Pharma au cours d’une cérémonie d’injection d’ARN messager. C’est une secte très dangereuse qui s’insère dans les hautes sphères de la société et dans tous les domaines d’activités, ce afin d’influencer toute la structure pyramidale. La réussite d’infiltration progressive au niveau des institutions gouvernementales lui permet d’assouvir sa soif de pouvoir en changeant les lois et en punissant tous les anti-covidistes aux moyens de sanctions autoritaires et liberticides.
Voilà comment il est facile de décridibiliser / ridiculiser un mouvement ou un groupe de personnes. Mais on est bien d’accord que ces jugements de valeurs n’apportent rien au débat ? Alors j’espère que l’on va enfin pouvoir discuter en toute intelligence. 😉
–> Quand bien même certaines personnes ne se cacheraient pas de leur croyance religieuse. Tant qu’elles n’utilisent pas la religion pour faire du mal, tuer ou faire des guerres, je ne vois pas le problème…

Ce sont des personnes malheureuses dans leur vie qui cherchent à nuire à la société.

–> Belle question philosophique. Le bonheur n’est-il pas éphémère tout comme le malheur ? Il y a des jours bons et des jours mauvais et beaucoup de facteurs peuvent entrer en jeu (santé, finances, charge mentale, météo, etc.). Voir le verre à moitié plein ou voir le verre à moitié vide ? Attitude optimiste ou pessimiste ? Pensées positives ou négatives ? Le mental fluctue entre ces deux états. Est-il possible de conjuguer conscience de la beauté du monde tout en alertant sur les dérives potentielles ? Est-il possible d’être heureux sans tomber dans la naïveté, l’ignorance ou le déni ? Combattre le mal ou faire le bien dans l’insouciance et l’innocence au risque de se faire engloutir par les malveillants ?
–> Chaque action a un impact positif ou négatif sur nous, sur les autres et/ou sur notre environnement. (Lorsque je mange de la viande, je nuis à cet animal qui est mort pour moi, lorsque j’utilise ma voiture je peux nuire aux autres par l’émission de polluants, lorsque j’achète des emballages plastiques je peux nuire aux animaux marins qui les mangeront, lorsque j’achète des vêtements venant d’Asie, je nuis à des enfants qui travaillent dans des ateliers pour pouvoir manger au lieu d’aller à l’école, lorsque le personnel de la SNCF fait grève, il est nuisible pour les usagers des trains, lorsque Hitler a déporté les juifs, lui et tous les collaborateurs de cette idéologie politique ont été nuisibles aux familles juives, et je pourrais continuer à citer de nombreux exemples…). Est-il possible d’être nuisible pour personne ou de limiter notre nuisibilité? Est-ce qu’il existe des nuisances négatives à court terme qui aurait un impact positif sur l’intérêt commun à long terme ?

Ce sont des personnes qui s’ennuient, qui n’ont rien d’autre de mieux à faire.

–> Je ne sais pas. En tout cas ce n’est pas mon cas. Je préférerai largement passer mon temps à terminer ma formation de yoga, faire mes formations PowerView, PowerMap, PowerBI, VBA, etc., lire de nombreux livres stockés depuis longtemps sur mes étagères, voir des films, des documentaires, des séries, partager mes expériences de voyages, etc. sur mon site internet, faire des randonnées dans la nature et enfin trouver une entreprise qui correspond à mes valeurs dans laquelle je me sentirai utile… J’ai juste le sentiment que l’heure est grave alors je préfère changer mes priorités, au risque de m’être inquiétée pour rien, plutôt que d’avoir des regrets dans un état totalitaire… 

Ce sont des personnes manipulées et manipulables qui privilégient les informations qui confirment leurs idées préconçues (biais psychologiques).

–> Les biais cognitifs jouent évidemment dans l’analyse des informations. C’est pourquoi il est nécessaire d’analyser plusieurs sources d’informations (médias principaux vs médias indépendants et paroles de citoyens) sans penser qu’une source est meilleure ou a plus de notoriété qu’une autre. Analyser des faits avec bon sens et rationalité tout en ayant conscience qu’une information peut être considérée comme vrai du point de vue d’une personne et pas de l’autre. La communication permet d’essayer de comprendre ce qui amène l’autre à penser différemment de soi. Mais parfois, même en communiquant, il n’y aura pas d’accord donc nous n’avons pas d’autre choix que d’accepter la façon de voir les choses de notre interlocuteur. Nous pouvons donc analyser des faits sans prendre en considération des croyances comme vérité absolue. Par contre, il est possible de théoriser, d’émettre des hypothèses futures basées sur des faits actuels en faisant l’usage du conditionnel.

Ces personnes ont des problèmes de conflit d’autorité.

–> A partir du moment où il y a un grand nombre d’incohérences dans les agissements d’une autorité, s’instaure de la méfiance et de la défiance. Cela passe par de la révolte face à des injustices, la confrontation des personnes en leur posant des questions à laquelle il n’y a pas encore de réponses. Cela révèle peut-être, la capacité à ne pas se laisser manipuler par des autorités supérieures, à ne pas forcément chercher l’approbation des autres (expérience de Asch) pour se sentir exister et/ou la capacité à « voir au-delà » (attention à ne pas se laisser avoir par son égo: les personnes qui n’ont pas développées ces capacités en ont d’autres que vous n’avez pas…).

Ces personnes sont minoritaires, elles ne représentent pas la majorité.

–> Si le personnel médical était autorisé à penser par lui-même, à soigner ses patients comme il l’entend, pourquoi pas. Mais il me semble que le personnel médical n’est pas libre, il applique les ordres d’une autorité supérieure en laquelle il a confiance (cf. expérience de Milgram, syndrome de Stockholm). Et même s’il a confiance mais qu’il doute, il va peut-être avoir peur de contredire cette autorité au risque de sanctions et du mauvais regard de ses pairs (cf. expérience de Asch).

Est-ce que vous voyez d’autres raisons pour lesquelles les « complotistes » ne s’intéresseraient finalement pas à l’intérêt public mais à leurs propres intérêts?

Ce que j’ai pu comprendre, c’est que de nombreux médecins ont une confiance aveugle en leur hiérarchie et se mettent des œillères par rapport aux autres informations. Voici les quelques sources que l’on m’a fourni : académies, Haut Conseil de la Santé Publique, apmnews.

Chers lanceurs d’alerte, chercheurs de sens, de cohérence, de vérité et de justice, chers gardiens de l’humanité, je vous invite à partager avec nous vos intentions réelles avec toute honnêteté.

Partage d’informations

Par rapport au débat que j’ai essayé d’ouvrir, je vous invite à :

Voici un documentaire intéressant de Pierre Lance qui montre que l’exclusion volontaire des chercheurs n’est pas nouvelle : Savants maudits

Et trois documentaires montrant la puissance du lobby pharmaceutique :
Le lobby pharmaceutique et l’empire Rockfeller
Big pharma, labos tout-puissants
Cash investigation – Les vendeurs de maladies

Je souhaite terminer cet article en évoquant quelques personnes qui ont osé parler et pour qui ça ne s’est pas très bien terminé :

L’ex-président de la Tanzanie, John Magufuli avait disparu et a été retrouvé mort. Il avait envoyé des échantillons de chèvre, de papaye, etc. pour montrer la mascarade des tests PCR. Il n’a pas appliqué la politique sanitaire strict et la propagation de la peur.

Brandy Vaughan, militante anti-vaccin, fondatrice de l’association à but non lucratif Learn the risk qui a travaillé au sein de Merck, (donc est très bien placée pour parler du sujet). En effet, elle a été témoin de la mise sur le marché d’un médicament dangereux, le Vioxx, privilégiant ainsi l’intérêt financier de l’industrie pharmaceutique face à la santé de la population. Faisons lui un grand hommage pour son courage d’avoir choisi de dire la vérité en abandonnant sa carrière professionnelle. Elle a été menacée, harcelée, cambriolée puis retrouvée morte récemment par son fils de 9 ans.

Dr Jeff Bradstreet, chercheur renommé, ayant relié l’autisme à la vaccination, a été retrouvé mort dans une rivière avec une balle dans la poitrine.

Dr Nicholas Gonzalez, pionnier du traitement naturel du cancer aurait fait une crise cardiaque.

Dr Mirko Beljanski aurait découvert des produits capables de freiner le développement des cellules cancéreuses et restaurer le système immunitaire en complément de traitement de cancérologie type chimiothérapie. Il a été « maltraité » par ses pairs jusqu’à sa mort.
Je viens de lire qu’il a également fait des découvertes sur l’ARN dès 1960 (alors que je pensais que ça avait été découvert en 2005 par Kalalin Kariko, peut-être n’était-elle pas au courant des travaux de Beljanski ou a-t-elle fait d’autres découvertes. Finalement, on se rend compte que de nombreux chercheurs ont travaillé sur ce sujet de l’ARN).

Claire Séverac, auteures des livres « Complot mondial contre la santé » et « La guerre secrète contre les peuples » est décédée d’une cause douteuse.

Corrinne Gouget, nutritionniste et auteure du livre « Additifs alimentaires » se serait donné la mort.

Serge Monast auteur de « Les protocoles de Toronto, serait décédé d’une crise cardiaque.

Pr Fourtillan, ancien pharmacien a été arrêté puis interné en psychiatrie (Coïncidence avec la plainte contre l’institut Pasteur? Dérive de sa défiance à l’égard de l’autorité publique ? Affaire à suivre car des internements abusifs ont déjà eu par le passé : je pense au Pr Jean-Louis Caccomo). Il a donc été poursuivi par l’ordre des médecins pour charlatanisme suite à une expérience sur 350 personnes. Dans l’espoir de vaincre des troubles liés à la maladie de Parkinson et d’Alzheimer, ces personnes ont donné leur accord pour tester des patchs. Voici des témoignages.
–> Quel est le problème si un être humain donne son accord pour tester en toute transparence une méthode alternative non approuvée par l’ordre des médecins ? Nous pouvons faire ce que nous voulons avec notre corps, non ?

N’hésitez pas à me transmettre d’autres noms que je n’aurais pas mentionné. Nous avons toutes les raisons de croire que les médecines alternatives ne sont pas appréciées des entreprises pharmaceutiques puisqu’elles ne rapportent pas autant d’argent.  Il suffit de voir que l’homéopathie n’est, maintenant, plus du tout remboursée et le diplôme d’herboristerie n’existe plus en France, depuis de nombreuses années, laissant le monopole à l’industrie pharmaceutique (espoir pour sa réhabilitation en signant la pétition).

A cela je voudrais simplement dire qu’il est inacceptable de tuer des gens pour sauver ou maintenir la croissance de son business. Les êtres humains méritent le respect et la liberté de se faire soigner en toute transparence.

A tout ceux qui cherchent à mettre en lumière des vérités, voici quelques conseils pour répondre aux critiques. N’oubliez pas les maîtres mots pour mener un débat d’idées et construire le monde de demain : bienveillance et courtoisie. (Je me rappelle moi-même à l’ordre très souvent afin de ne pas me laisser emporter par les émotions et surtout l’émotion de la colère…)

11 reflexions sur “Quels sont les intérêts cachés des « complotistes » ?

  1. Audrey

    D une j ai du caractere et je refuse que l on m impose le masque sans une etude sérieuse, pour les tests c est pareil et énormément de faux positifs,2 j ai tendance a énormément reflechir et ne pas croire ce que disent les medias,3 j aime vérifier les informations aupres de personnes honnêtes et integres.

  2. Lucien

    Je suis complotiste mais je contredis rarement les gens, c’est une perte de temps et ils le font très bien eux-mêmes.

  3. CALVEL Muriel

    21eme Siècle !!! Les guerriers n’existent plus ! Parce qu’un guerrier va combattre pour sauver aujourd’hui le peuple pense qu’il n’y a rien à sauver ..Cette histoire ils la vivent comme un événement et sont convaincus que ça va s’arrêter.. donc pour que cela s’arrête il faut accepter ! c’est ce qui s’est pratiqué jusqu’à maintenant, parce qu’ils ont confiance en ceux qui les gouvernent !! Dernière guerre gagné grâce à un homme qui est devenu Président !! Depuis.. la gauche… la droite… etc… mais le Français fait confiance en son Président !! ATTENTION ⚠️ je pense que cela va changer, les consciences s’éveillent !Soignons croyants !⭐️

  4. Marine

    Nous ne sommes pas « complotistes » nous sommes des êtres Humains qui avont les yeux ouverts et un minimum de jugeote pour analyser et, peut être, comprendre ce qu’il se passe. J’estime avoir le devoir d’avertir les frères et sœurs Humains qui ne voient pas (ou ne veulent pas voire) le sombre avenir qu’ils (les élites) dessinent pour toute l’Humanité.
    ON DOIT REDEVENIR HUMAIN. ✊

  5. Laurence

    Mes pensées : le confinement est une insulte à la démocratie, je choisi le protocole Raoult à la place du vaccin, je vis à visage découvert en respectant les conviction de chacun, je demande la réouverture immédiate de toutes les activités du pays sur la base scientifique que seule 0,05% de la population est susceptible de nécessiter de soin médicaux hospitalier. Je demande une enquête indépendante sur la composition précise du vaccin ! , je demande la levée immédiate du port du masque dans toutes les écoles du pays !!!!! Je demande que le cash disponible pour tout citoyen entre dans la Constitution, Je demande la fin des coalitions politiques et avoir des élus représentatifs des voix qu’ils ont reçus ! D’après-vous suis-je une complotiste ?

  6. Marlou

    Il suffit de constater que toutes les projections soit disant complotistes se vérifient chaque jour un peu plus, et vous comprendrez pourquoi ces cinglés de soit disant complotistes ne peuvent pas faire autre chose que de tenter de secouer ceux qui ne comprennent rien à cette odieuse machination… nous sommes des parents dont les tripes et le coeur refusent en bloc ce monde terrifiant que cette dictature sanitaire prépare.
    Pour ceux qui doutent encore, allez juste voir la nouvelle loi scélérate que cet abominable Castex a prévu de faire passer en urgence hier soir !!!

  7. Brigitte

    peut-être « juste » des gens qui réfléchissent plus que la moyenne et n’admettent les avis qui sont imposés sans les passer au crible …

Laisser une réponse à Brigitte Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *