Destyneo

Dysfonctionnements de la gestion de la crise Covid

J’avais prévu de partager dans ce blog des articles sur le thème du handicap, du zéro déchet, de mes voyages et notamment de promouvoir l’usage du vélo. Les priorités ont malheureusement changées. A quoi bon parler de ces sujets-là puisque l’on a perdu la liberté de voir nos proches, de sortir, de faire du sport, de voyager? Ceci ne fait plus sens pour le moment. Alors voilà, je vais poser mes réflexions sur la crise sanitaire que nous vivons, indiquer mes sources au maximum, analyser la situation actuelle avec intégrité, dans un langage intelligible par tous les citoyens, selon mes connaissances et mes expériences.

Diplômée en contrôle de gestion, j’ai pour habitude d’avoir une vision globale d’une société. Je vais maintenant essayer d’avoir la vision la plus globale possible de notre pays par rapport à la gestion de la crise sanitaire. Pas de complotisme ici, juste des faits, des preuves, des observations, des témoignages. N’hésitez pas à partager vos points de vue avec source fiable, de corriger mes propos si vous voyez des erreurs (personne n’est parfait). J’espère fortement que mon travail sera utile à l’éveil des consciences des citoyens et surtout des forces de l’ordre (armée, policiers, gendarmes, etc.), à d’éventuelles actions juridiques (beaucoup sont déjà en cours), ou tout autre usage d’utilité publique.

Aujourd’hui, une partie du peuple n’a plus confiance envers le gouvernement actuel quant à la gestion de la crise sanitaire (une grande partie est sous hypnose). De nombreuses incohérences dans le discours, le manque de transparence, des actions de plus en plus liberticides et anti-démocratiques interrogent sur les pratiques de cette gestion de crise sanitaire. Plus que jamais, les citoyens peuvent avoir accès aux informations « officielles » et citoyennes en surfant sur internet. C’est une chance inouïe qu’offrent les nouvelles technologies, une technologie qui n’était pas présente dans les précédentes guerres mondiales. J’ai regroupé ci-dessous en différentes catégories les différents dysfonctionnements que j’ai pu repérer quant à la gestion de la crise sanitaire.

La maladie

Le virus est très dangereux, mais je pense que ça va, nous sommes encore loin de l’extinction des êtres humains, non ? Même pas 0,02% de la population mondiale est décédée suite au coronavirus, 99,98% de survivants! Et le nombre de naissances est toujours supérieur au nombre de décès. Alors, est-ce qu’il est valable de déclarer un état d’urgence ? d’enfermer une population saine ? De lui imposer le port du masque, une distanciation sociale ? De ne plus lui permettre de voir ses proches ?

Il y a toujours eu des virus, il y en aura toujours et de plus en plus a indiqué l’ONU. L’Homme cause lui-même sa propre extinction puisqu’en détruisant les écosystèmes, la nature se retourne contre lui. C’est la loi du karma (« je récolte ce que je sème »). Quelle est cette hystérie spéciste à vouloir sauver, à tout prix, le moindre être humain alors que celui-ci s’octroie le droit de tuer des milliards d’animaux chaque jour, parfois même pour son propre plaisir. Il est temps de prendre conscience de nos actions néfastes sur notre environnement et de changer notre mode de vie pour tendre vers un mode de vie plus en harmonie avec la nature.

On n’a toujours pas de certitudes quant à l’origine du virus. Est-ce que le gouvernement chinois aurait dissimulé la vérité quant à la provenance du virus. Le virus n’aurait pas été transmis d’un animal, le pangolin ou la chauve-souris vers l’humain. Il s’agirait d’un virus fabriqué par l’homme dans un laboratoire hautement sécurisé à Wuhan qui travaille sur les coronavirus. Ou est-ce qu’il s’agirait d’un virus créé par l’institut pasteur délibérément mis en circulation à Wuhan pour leur faire porter le chapeau ? Il y a anguille sous roche…

La santé

Il n’y a jamais de discours tenu sur « comment avoir un bon système immunitaire? ». La pratique du sport en club ou dans les salles de sport a été interdite alors que le sport est bon pour la santé.

L’OMS écrit que «La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité». Or, tous nos contacts sociaux ont été limités par les mesures de confinement. Une étude montre que la baisse des relations sociales engendre un taux de mortalité plus élevé. Le confinement cause plus de problèmes que n’apporte de bénéfices (violences domestiques, précarité, soins retardés, etc.). De plus, les discours proclamés dans les médias mainstream génèrent anxiété et stress qui abaissent le système immunitaire. La population a été terrorisée.

Au Japon, le nombre de suicide est supérieur au nombre de personnes décédées du Covid. En France, des restaurateurs et d’autres indépendants se sont également donnés la mort (en cause : l’isolement, la solitude, les problèmes financiers, la précarité, etc.).

Les étudiants sont également en grande détresse de se retrouver, pour la plupart, cloitrés dans de petit studio, d’avoir une vie sociale quasiment inexistante et de vivre dans une situation de précarité grandissante (je me souviens que je travaillais toutes les vacances scolaires pour subvenir à mes besoins…). Une pensée pour l’étudiant qui s’est défénestré à Lyon.

Les personnes âgées et les personnes en situation de handicap vivent et parfois meurent seules et isolées de leurs proches dans des conditions inhumaines (pétition pour un appel à la dignité et l’humanité).

La situation des enfants brise le cœur. Je leur ai dédié un article complet.

Le port du masque

Les masques étaient inutiles au plus fort de l’épidémie et sont maintenant imposés partout, que l’on soit malade ou non et tout le temps.

Il n’y a aucune étude scientifique qui démontre l’efficacité des masques et encore moins en extérieur. Le port du masque est inutile en plein air. Il est écrit sur la boîte que le masque ne protège par des contaminations virales et infectieuses. Et de nombreuses études prouvent que le masque ne sert strictement à rien.

Il n’y a aucune étude fiable qui prouve l’innocuité des masques. Il favoriserait l’acné, l’eczéma, les caries, les gingivites, des maladies pulmonaires.

Les masques sont imposés aux enfants dès 6 ans, alors que les enfants ne sont pas à risque, ne sont pas malades, ni porteurs ni vecteurs de contamination.

Les masques génèrent des troubles psycho-sociaux et posent des problèmes en termes de gestion des déchets.

Ça fait un an qu’on oblige les gens à porter le masque et maintenant on veut les asphyxier encore plus avec les FFP2.

Les tests

L’aide des laboratoires vétérinaires pour la fabrication de tests PCR n’a pas été accepté au plus fort de l’épidémie pour finalement quand même être sollicitée par la suite pour le dépistage.

Les tests sont fait de manière démesurée sans aucun sens en faisant croire qu’ils sont gratuits à la population. Ils ne seraient pas recommandés pour la réalisation de diagnostic.

 Les tests ne sont pas fiables puisqu’ils amplifient le nombre de cas positifs avec l’application d’un nombre de cycle non standardisé et excessif.

Les tests sont-ils sans dangers ? Une américaine a été victime de fuite de liquide céphalo-rachidien. Ce serait l’exception qui confirme la règle.

Les hôpitaux

Le nombre de lits hospitalier par habitant a diminué de 40%  en 30 ans. Et, en pleine crise, on continue d’en supprimer.

Il n’y a pas d’argent pour les services publics de santé (lits et effectifs), mais on nous impose de payer des milliards pour des tests et la recherche d’un vaccin. Des fonds ont même été débloqués pour faire appel à un cabinet de conseil. privé

On fait croire que le système hospitalier est sous tension alors que les hôpitaux privées ne sont pas sollicités pour soigner les malades. (Du moins, lors de la première vague.)

Les hôpitaux ont toujours été sous tension, ce n’est pas un phénomène nouveau.

Le CHU de Garches a été fermé en pleine « pandémie ». Hôpital dans lequel exerce un virologue controversé par le gouvernement. Simple coïncidence ?

Les soins

Les médecins ont été court-circuités par le gouvernement et n’ont plus pu prescrire certaines molécules à leurs patients. Le médecin n’était plus libre de soigner son patient, tout est contrôlé au niveau central.

Des études incohérentes et peu fiables (Recovery, The Lancet) s’obstinent à discréditer l’hydroxychloroquine, un médicament peu couteux. Deux études (Discovery et Hycovid) ont été arrêtées prématurément suite à la publication du faux article dans le Lancet. Pourquoi n’ont-elles pas été reprises et terminées après l’aveu du Lancet ? Et maintenant, Sanofi refuse d’honorer les commandes sans accord de la Direction Générale de la Santé. Quel serait l’intérêt pour les soignants de l’IHU de Marseille de mentir publiquement ? Ils pourraient mettre en péril leur carrière, voire leur famille, non?

Il y a clairement des intérêts financiers, notamment concernant l’utilisation du Remdisivir.

Des personnes malades du Covid sont intubées au lieu d’être oxygénées. Cela a été rectifié maintenant.

Certains soins sont entravés en terme préventif ou en début de maladie comme nous l’avons vu ci-dessus pendant que d’autres sont facilités comme le Rivotril. Il est honorable de ne pas laisser mourir quelqu’un dans la douleur, mais lui laisser la possibilité de se faire soigner avant que cela ne soit trop tard serait préférable. Sans parler de ce que le gouvernement a infligé aux nombreux soignants…

Des malades doivent faire un test PCR avant de faire une opération et se voit refuser l’opération s’ils présentent un test positif. Un patient a subi un test forcé pour se faire recoudre son doigt.

Des laboratoires ont entamé une course effrénée à la recherche d’un vaccin. Quelle est cette obsession à vouloir vacciner la planète entière pour un virus, rappelons-le qui ne tue que 0,02% de la population mondiale. Je ne comprends pas comment on peut croire qu’un vaccin contre un virus qui mute puisse être efficace ni qu’un vaccin créé en si peu de temps puisse être sûre (un peu comme le vaccin contre la grippe vendu chaque année) et encore moins qu’un vaccin qui modifie notre ADN puisse être sans effets secondaires plus néfastes.

Les vaccins

Quelle coïncidence, une commande de 1,6 milliards de flacons en verre spécifiques supportant une température de -100°C a été réalisée par Pfizer en novembre 2019.

Les français ne pourront pas choisir le vaccin qui leur sera injecté.

Voir l’article dédié aux vaccins.

Les statistiques

Des personnes décédées ont été comptabilisées comme décédées du Covid dans certains cas, sans preuve d’être atteint du Covid, ce qui a fait gonfler les chiffres.

Les statistiques de taux d’occupation des lits de réanimation n’ont aucun sens.

Les mesures drastiques sont prises par rapport au nombre de cas. Or, une personne positive n’est pas forcément une personne contaminante, malade ou mourante. D’autant plus, que le nombre de cycle excessif appliqué aux tests, amplifie artificiellement le nombre de cas positifs.

L’économie

Le confinement est injuste. Les supermarchés sont ouverts, des lieux où il y a beaucoup de monde et où la transmission du virus est donc plus propice. Les petits commerçants et artisans sont fermés et voués à faire faillite alors qu’ils ont investis toutes leurs économies pour pouvoir survivre et suivre les règles sanitaires demandées.

Les mesures mise en place appauvrissent la population de jour en jour. Et enrichit toujours plus les plus riches puisque c’est l’épargne des riches qui est utilisée pour prêter de l’argent à l’Etat. Et les plus pauvres vont continuer à payer tels des esclaves?! Les décisions qui ont été prises (confinement, tests massifs, chômage partiel, etc.) ont eu des conséquences dommageables beaucoup plus fortes en termes de santé publique et d’économie que le nombre de vie Covid sauvées. Tout a été détruit (Education, santé mentale, économie, écologie (masques, blouses,etc. =déchets), etc.). Dans quel but ? Trouver un vaccin pour sauver/tuer la population ?

L’éducation

Voici mon article dédié aux enfants.

Les médias

Les médias ne sont pas indépendants. Ils sélectionnent les informations qui sont diffusées. Ils parlent du Covid à longueur de journée, balancent des chiffres sans les mettre en perspective, alors que cela ne représente même pas 0,02% de décès de la population mondiale. Quel est leur but ? Maintenir le peuple dans la peur et l’anxiété?

Les médias font de la propagande pour la vaccination.

Ils ont perdu tout esprit critique.

Un économiste mondialiste déclare l’Etat d’urgence à perpétuité ?!

Un ancien directeur général de la santé affirme que les enfants devraient garder le masque à la maison et qu’on ne devrait plus manger en famille, mais bien sûr !

De nombreux contenus sont supprimés sur internet pendant que d’autres contenus à caractère violent ou sexuel sont à disposition librement. En plus de la censure, il y a de l’usurpation d’identité, avec la création de faux contenus ridiculisant ou haineux afin de discréditer les personnes. Et bien évidemment, ces derniers ne sont pas censurés… Dernièrement, l’Etat souhaite entraver la liberté d’expression du média indépendant FranceSoir en lui supprimant son autorisation de presse. Voici sa réponse et une pétition.

Bill Gates veut créer un ministère de la vérité, le summum de la censure…

La politique

Des votes à main levé en 2020? Sérieusement ? M. Macron insultait de amish les personnes demandant un moratoire pour le déploiement de la 5G afin d’étudier l’innocuité de celle-ci sur la population. Alors, peut-être serait-il judicieux de commencer par moderniser la vie politique en utilisant des applications de vote à distance, beaucoup plus fiables que le comptage des mains levées dans un hémicycle de, normalement, 577 députés!

Pendant que les moyens dans le milieu de la santé sont réduits drastiquement, le budget de la sécurité intérieure est, quant à lui, en hausse avec des embauches, de la surveillance par drones. En France, il y a beaucoup plus de probabilité de mourir du Covid par manque de soins que de mourir d’un attentat terroriste

Toutes les mesures drastiques sont prises par un conseil scientifique qui n’a aucune légitimité et qui se base sur aucune données scientifiques. Exigeons sa dissolution.

Il n’y a pas d’analyse politique globale (sanitaire, économique et sociale) qui a été faites. Les dommages collatéraux des confinements, des fermetures et des couvre-feux (retards de diagnostics d’autres maladies, suicides, faillites, etc.) sont non négligeables, sinon plus importants que les dégâts liés au Covid lui seul. De plus, le couvre-feu et les fermetures n’ont aucun effet sur l’endiguement de l’épidémie. Au contraire, cela contraint les gens à se rassembler dans un nombre limité de lieux (centre commercial, supermarché) sur une tranche horaire réduite.

Les incitations malsaines

Du chantage est fait aux personnes âgées et aux personnes en situation de handicap :

  • Une sortie en famille leur coutera 7 jours d’isolement : Pourquoi ne peuvent-ils tout simplement pas bénéficier d’un test pour éviter des restrictions? Il est assez souvent répété que les tests sont « gratuits ».
  • Le refus de vaccination les privera de vie sociale, isolement à vie? Le cas dans un Ehpad.

La population se verrait l’accès à certains endroits sous réserve de présentation d’un passeport santé. En cas de refus de vaccination, nos libertés seraient réduites, nous pourrions recevoir une amende, et même être fiché. En Israël, le gouvernement souhaite ficher les non vaccinés et leur donner accès uniquement à la pharmacie et au supermarché.

Les touristes seraient suivis digitalement pour collecter de « la donnée ».

Des incitations financières sont mises en place pour que les médecins mettent les personnes dans un fichier et on parle déjà de payer les gens pour qu’ils se vaccinent ou de leur faire payer une amende. Le train peut être pris gratuitement pour aller se faire vacciner et les salariés bénéficieront d’un congé payé afin de se faire vacciner.

Du chantage à la reprise sportive. A combien est estimé l’aubaine financière pour Décathlon?

Les abus de pouvoir

Le confinement de la population est généralisé alors que la circulation du virus n’est pas la même sur l’ensemble du territoire.

L’Etat d’urgence et le confinement est prolongé au-delà du 14 décembre 2020 contre l’avis des parlementaires et contre l’avis du Sénat. La démocratie est clairement en danger.

Les citoyens reçoivent des amendes pour non-respect des règles de confinement, port du masque, etc.  Des règles qui vont à l’encontre de l’intégrité de l’être humain et des droits fondamentaux de tout terrien.

Des sanctions disproportionnées sont prises à l’encontre de personnes qui ont organisées une grande fête à nouvel an pendant que de réels criminels sont toujours en liberté ou encours des peines beaucoup plus faibles.

Le port du masque a été instauré dès 6 ans sans aucun argument valable.

Des lycéens français ont dénoncé l’incohérence des mesures prises par le gouvernement, les contradictions entre la privation de leur vie sociale et les mesures sanitaires insuffisantes dans leur établissement scolaire. Ils se sont fait gazés, matraqués par les forces de l’ordre. Même si certains lycéens n’avaient pas un comportement adéquat, on ne combat pas le mal par le mal et encore moins envers des enfants.

Et dans le même temps, une loi veut être votée pour protéger les forces de l’ordre en empêchant la population (journalistes, citoyens, etc.) de les filmer dans l’exercice de leur fonction sous peine d’un an d’emprisonnement et de 45 000 € d’amende. Ce qui empêcherait l’exercice du droit pour les personnes victimes de violences policières.

La police a la possibilité de récolter des informations sur tout individu qui présenterait un trouble à l’ordre public. Une disposition qui a été signée par décret, donc sans vote, dangereuse pour la liberté d’expression.

On peut déjà remarquer des mesures qui ont été prises à l’encontre de cette liberté d’expression par des convocations, des mises à pied, des licenciements voire même des internements psychiatriques. Quelle est la prochaine étape ? un assassinat ?

La commission d’information parlementaire a également été supprimée.

Même pas de répit pour les fêtes de Noël, ils proposent un projet de loi instaurant un régime pérenne de gestion des urgences sanitaires dans lequel il leur serait possible de faire des réquisitions de personnes, biens et services, de limiter nos déplacements et de rendre accès à certains lieux à la condition de présenter un test négatif ou d’être vacciné. M. Bardella parle de ségrégation sanitaire, d’atteinte aux libertés publiques, de dérive totalitaire. Le texte a été vite retiré mais restons tout de même sur nos gardes

Car la Haute Autorité de Santé indique qu’il n’est pas recommandé de procéder à une vaccination obligatoire au début de la campagne de vaccination, mais si la persuasion n’a pas fonctionnée, il faudra bel et bien l’envisager (page 6).

De plus, l’Assistance Publique – Hopitaux de Paris a déjà commandé des badges pour notifier les membres du personnel soignant qui sont vaccinés. De quoi faire passer les vaccinés pour des gentils altruistes et les autres pour des méchants égoïstes. C’est de la discrimination et une atteinte au secret médical.

Les idées folles

Une entreprise souhaite faire porter un collier ou une ceinture sonore à ses salariés afin de faire respecter la distanciation sociale.

L’Allemagne pense déjà à utiliser des hôpitaux en tant que camp de détention pour les personnes qui refuseraient de s’isoler. (Quand on est malade on reste chez soi, il faut arrêter de croire qu’il y a des criminels contaminants. Ce virus n’est pas si dangereux…).

Tous les oiseaux migrateurs seront-ils euthanasiés pour ne pas avoir respecté la mise en quarantaine ?

Il est maintenant recommandé de ne pas parler dans le métro. Donc le masque serait inefficace?

Du coup, il faudrait superposer deux masques. Bientôt, vous ne pourrez plus du tout respirer, il vous demanderons de faire de l’apnée..

Après l’intrusion nasale… l’intrusion annale

En Chine, les personnes et même les enfants testés positifs sont isolés voire détenus de force.

L’argent

Je sors un peu de la France…  Mais comme il s’agit d’une crise sanitaire planétaire, cela nous concerne également. La fondation Bill & Melinda Gates n’est pas irréprochable. Elle est dans le top 3 en 2018/2019 quant au versement de dotations financières à l’OMS. Elle fait également des dons à l’Institut Pasteur. Peut-on encore faire confiance en l’indépendance de ces organisations médicales? Bill Gates avait parlé d’une éventuelle pandémie future alors qu’il n’a pas fait d’études de médecine. Comment croire qu’une personne qui investit son argent dans des sociétés destructrices de l’être humain, qui collabore avec des industries pharmaceutiques, puisse tout à coup être intéressé à sauver le monde d’une épidémie avec un vaccin non destructeur? Quelle est cette obsession à vouloir d’un coup vacciner la planète entière pour un virus? Rappelons-le, qui ne tue que 0,02% de la population mondiale.

Et dernier scoop, la France a signé un accord pour la gestion des données de santé par Microsoft pendant au moins 2 ans. Je vois beaucoup de conflits d’intérêts, mais je ne m’y connais pas assez pour savoir s’il existe une solution de traitement des données de manière souveraine. Voici une pétition à ce sujet.

J’espère que cet article vous a permis de prendre conscience de l’ampleur de la corruption étatique. En effet, ce grand nombre de dysfonctionnements présents en France, mais aussi à l’étranger, ne permet pas de dire qu’il s’agit de simples erreurs, de coïncidences ou d’une grande incompétence. Il y a suffisamment de preuve pour prendre conscience qu’il s’agit bel et bien d’un plan bien organisé et programmé par les élites mondiales (exemples de scénarios : Event 201, The SPARS Pandemic 2025-2028, livre du Great Reset, plan France génomique 2025) . La dictature est réelle. L’éducation ce n’est pas d’apprendre qu’Hitler a fait exterminer des juifs mais comment il a réussi à y parvenir. Il est nécessaire de se remémorer des événements du passé pour ne pas reproduire les mêmes erreurs. Il y a, notamment, d’étranges similitudes entre la crise covid et la grippe espagnole.

Si vous habitez un autre pays du monde et que vous remarquez les mêmes problématiques organisationnelles, n’hésitez pas à le faire savoir en commentaire.

Pour aller plus loin :
Corruption française avec les membres du « Siècle »
Article : Passer de la peur du virus (leurre) à un danger réel, la Grande Réinitialisation
Films, vidéos, articles, de citoyens éveillés

Dans un prochain article, je vous parlerai des idées de solutions que le gouvernement aurait mis en place si vraiment il cherchait à mettre fin à la pandémie sans créer de faillite économique et de dictature.

En attendant, n’hésitez pas à partager les nouvelles incohérences, injustices, problématiques liés à la gestion de la crise Covid, ou les anciennes que j’aurais oublié de citer, dans les commentaires ci-dessous.

2 reflexions sur “Dysfonctionnements de la gestion de la crise Covid

  1. Pingback: Quels sont les intérêts cachés des « complotistes » ? | Destyneo

  2. Pingback: « Complotistes vs « anti-complotistes », quels arguments? | Destyneo

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *