Destyneo

Influenceurs du transhumanisme et résistances aux changements

Ici nous n’allons pas parler des influenceurs pour une crème de beauté, une paire de chaussures, une tenue ou une destination touristique. Dans cet article, nous allons voir qui influence les gouvernements sur les politiques à mener dans notre pays. Est-ce le peuple souverain ? (Comme cela devrait être le cas dans une vraie démocratie) Ou est-ce un petit groupe de personnes qui tient les rênes du pays ? (oligarchie voire timocratie)

Après quelques recherches, voici des personnes qui se retrouvent à conseiller des présidents, des organisations, des institutions ou à avoir un fort pouvoir de lobbying auprès des décideurs publics. N’hésitez pas à participer à l’analyse et à la création du puzzle de cette machination politique (en m’indiquant vos sources, s’il vous plaît).

Laurent Alexandre

Personnage prônant le transhumanisme qui pense que l’homme pourrait atteindre l’immortalité. L’être humain fusionnerait avec l’intelligence artificielle et deviendrait un homme cyborg. Il souhaite mettre des implants dans le cerveau des enfants pour augmenter leur QI et utiliser les nanotechnologies pour augmenter les capacités humaines. Il a insulté également les gilets jaunes d’inutiles. Il prévient que le tsunami neuro technologique va arriver et que nous allons subir un choc philosophique et civilisationnel majeur. Il espère que les travaux de Calico (filiale de Google), Meta (Facebook) et Neuralink réussiront, afin de nous offrir, respectivement, l’immortalité biologique, l’immortalité numérique et/ou des implants cérébraux pour injecter notre conscience dans des ordinateurs.

Jacques Attali

« Ce qui est fascinant, c’est à travers la médecine que cette nouvelle forme de société totalitaire est en train de s’installer. »

1979

Etonnamment très présent auprès des présidents de la République française depuis Mitterand (ce dernier était le témoin de mariage de Jacques Attali…). Il prône la mondialisation lors de ses conférences ou dans ses livres. Il nous dépeint un avenir obscure voire dystopique. Euthanasie des personnes à partir de 65 ans, population trop nombreuse et « inutile », tout son mépris envers le petit peuple figure dans ses livres. Il a aussi parlé de transhumanisme lors d’une émission avec Laurent Alexandre où nous serions transformés progressivement en objet par la modification de notre nature biologique.

Klaus Schwab

Auteur du Great Reset Covid 19 et fondateur du Forum Economique Mondial. Il prône la destruction de l’économie et surtout des petites entreprises grâce aux confinements et souhaite mettre en place un communisme écologique en supprimant notamment le droit à la propriété. Il parle de 4ème révolution industrielle, une révolution digitale où les êtres humains vivront dans des villes intelligentes pilotées par big data. Ainsi, il sera nécessaire que nos identités physique, numérique et biologique fusionnent grâce aux nanotechnologies. Il est également fondateur du Forum of Young Global Leaders qui vise à propager ses idées aux politiciens des Etats du monde entier pour la mise en place de cette gouvernance mondiale. Il est fier d’avoir dans sa poche des dirigeants politiques, des ONG, des médias, des experts, des scientifiques, des personnalités religieuses, etc. partout dans le monde.

Bill Gates

Bill Gates est un informaticien et le fondateur de Microsoft. Aujourd’hui, il s’improvise médecin et explique comment fonctionnent les « vaccins ». Il est également un « philanthrope » avec sa fondation « Bill and Melinda Gates » qui finance notamment l’Organisation Mondiale de la Santé. Il pense tellement à la santé des gens qu’il investit son argent dans tout ce qui pourra lui redonner un retour sur investissement (vaccins, OGM, armement, énergies fossiles, malbouffe, etc.) et tout ce qui rendra les gens dépendants.

Si vous avez des détails croustillants sur l’un des influenceurs ou si vous voyez d’autres figures qui influencent les hautes sphères, n’hésitez pas à me les partager en commentaires avec des liens vers des articles ou vidéos afin que je puisse rédiger un paragraphe pertinent. Je trouve vraiment dommage que des personnes ne mettent pas leur intelligence au service du bien commun et soient emplies de mépris. Pourquoi n’ont-ils pas de cœur à votre avis ?

Le projet transhumanisme, c’est aussi :

Suite à cette analyse, je me pose plusieurs questions:

  • Pourquoi ces travaux sont réalisés en catimini sans en informer la population ?
  • Est-il concevable de développer des technologies en exploitant des ressources humaines et matérielles alors que nous sommes censés être en phase de déconsommation afin de respecter la planète et de cesser toute pollution matérielle, numérique et électromagnétique?
  • Actuellement, il y a des inégalités sur la planète en termes d’accès à la nourriture, à l’eau potable, au logement, aux soins. Ne pourrais-t-on pas s’imaginer que l’accès à l’immortalité soit réservée, elle aussi, à l’élite ? L’immortalité biologique pour l’élite et l’immortalité numérique / la mort biologique / l’emprisonnement de la conscience dans le Metaverse de Facebook pour les « inutiles » ? N’est-ce pas là, une forme déguisée de destruction des êtres humains ?
  • Peut-on raisonnablement penser que leur but est de nous rendre immortel alors qu’ils n’hésitent pas à empêcher les médecins de soigner, à tuer professionnellement et/ou socialement des personnes non injectées ?
  • Pourras-t-on un jour travailler au service de l’humanité ? Ou tout ce qui est fait sur cette planète aura toujours vocation à asservir une masse au profit de quelques uns ?

Leur plan est en bonne voie de concrétisation puisque la commission européenne a adopté la prolongation du règlement sur le certificat COVID numérique de l’UE malgré les avis négatifs des citoyens. Mais tout n’est pas gagné car tout le monde ne se montre pas si docile et cela freine leurs plans afin de tenter de prendre une autre direction que le transhumanisme. J’avais écrit un mémoire de stage en 2013, dont je suis fière, puisque j’ai eu 18/20, dans lequel j’évoquais les résistances aux changements face à l’implémentation de nouveaux outils de contrôle de gestion dans une entreprise. J’expliquais que l’être humain refuse à priori toute évolution, préfère la stabilité et est craintif face à l’inconnu. D’où l’intérêt pour les gouvernants d’utiliser la stratégie de la peur et d’autres techniques de manipulation des masses pour, en quelques sortes, forcer aux changements.

Dans un monde idéal, où les leaders sont bienveillants, ils utiliseraient plutôt, selon Pastor, docteur en sciences de l’information et de la communication, les 5 leviers du changement suivants :

  • L’information et la communication de la part de la direction (avec un esprit de non contradiction afin de garder une certaine crédibilité et maintenir la motivation).
  • L’implication des cadres intermédiaires (qui doivent y trouver un intérêt avec des éléments de motivation qui peuvent être de nature financière).
  • La responsabilisation des équipes (en favorisant le travail collaboratif plutôt que directif et prescriptif).
  • L’accompagnement (par des personnes neutres, indépendantes, temporaires et des séances de formation).
  • Le développement et la reconnaissance des compétences (rassurer les usagers, leur proposer différents formats d’apprentissage).

On peut remarquer que la gestion de cette crise n’a pas du tout bien été gérée si l’on se réfère aux critères ci-dessus :

  • Les discours sont contradictoires et on note de nombreuses incohérences.
  • Nous avons à faire à un management vertical. Il n’y a aucun travail collaboratif puisque les ordres partent d’un conseil scientifique opaque et redescendent dans les différents niveaux hiérarchiques.
  • Les parties prenantes ne sont pas indépendantes puisqu’il y a de nombreux liens d’intérêt avec l’industrie pharmaceutique.

Les seuls critères qui ont éventuellement été remplis sont la formation des personnels « vaccinateurs » et des usagers de l’application « Tous AntiCovid », ainsi que l’incitation financière. En effet, les personnes qui collaborent à l’injection expérimentale bénéficient d’un salaire supérieur à leur salaire habituel. Ce qui peut nous amener à nous interroger sur la véritable motivation des médecins : soigner ou piquer… En pleine pandémie, le gouvernement suspend sans salaire des soignants, ne voit aucun problème à faire travailler des personnes « vaccinées », testées positives et embauche des agents de sécurité pour contrôler des pass sanitaires. Ce ne sont pas des mesures cohérentes qu’aurait pris un dirigeant responsable, si pandémie il y avait.

Les principaux problèmes sont donc le manque de transparence, la corruption, la non inclusion des citoyens dans les projets de quelques-uns et surtout l’imposition de ces projets, par des voies de coercition et de répression.

La seule solution que j’entrevois serait un débat transparent et un libre choix du futur des êtres humains. On pourrait imaginer qu’une partie de la population souhaite évoluer vers l’homme cyborg et qu’une autre partie de la population souhaite vivre en harmonie avec la nature. Il faut pouvoir permettre à chacun de vivre comme il le souhaite tant que cela ne nuit ni à l’un ni à l’autre. Divisons les territoires, afin que chacun puisse vivre sur cette planète librement. La planète ne leur appartient pas  ! Exigeons un débat public sur le transhumanisme !

Si le sujet vous intéresse, vous pouvez vous mettre en lien avec l’Association Française Transhumaniste. J’ai rencontré des membres de l’antenne de Strasbourg au village des associations. Les échanges fut très sympathiques, je suis restée au stand presque 1h ! Pour vous rassurer, ils ne sont pas copains avec les 4 personnages évoqués ci-dessus. J’ai d’ailleurs, à contre cœur, mis en relation, il y a quelques mois, un des membres de l’AFT (ancien gilet jaune) avec M. Sibilia prônant le transhumanisme dans le milieu de la santé. Ce dernier aurait refusé de rencontrer l’association, ce qui serait donc bon signe. L’association a une vision technoprogressiste, humaniste et démocratique. Elle sensibilise sur les risques des technologies liées au transhumanisme. Par conséquent, elle pousse les citoyens à s’emparer du sujet du transhumanisme, qui « est un courant de pensée qui défend l’amélioration des capacités et de la condition humaine grâce à l’usage de la science et de la technique« .

~ Contrôle ton propre destin ou quelqu’un d’autre le fera. ~

~ La seule liberté, c’est de choisir son destin. ~

4 reflexions sur “Influenceurs du transhumanisme et résistances aux changements

  1. Gérard Harran

    Ce sont essentiellement des matérialistes.
    Ils n’ont aucune perpective spirituelle.
    Ils ne peuvent concevoir la vie après la mort physique, donc ils se veulent immortels sur terre.
    C’est leur projet.

    Derrière le voile, après la mort du corps, ils seront les larves du bas astral,
    lieux-état réservés à ceux qui ont fait le mal volontairement, en connaissance de cause.

  2. Gwenael

    Klaus Schwab est un ancien directeur du Bilderberg (https://fr.wikipedia.org/wiki/Klaus_Schwab), groupe longtemps secret (https://fr.wikipedia.org/wiki/Groupe_Bilderberg) dirigé par David Rockefeller.
    Le Bilderberg choisirait les dirigeants politiques européens (https://emakrusi.com/produit/la-deprogrammation/, https://fr.shopping.rakuten.com/offer/buy/6021226116/la-guerre-des-monnaies-la-chine-et-le-nouvel-ordre-mondial-nouvelle-edition-format-broche.html).
    M. Schwab aime aussi les costumes décontractés : https://waikanaewatch.org/2021/12/15/klaus-schwab-in-drag-and-a-list-of-covid-variants-and-dates-through-to-feb-2023/
    Il est surnommé « mon cher Klaus » par le dictateur français.

    David Rockefeller (https://fr.wikipedia.org/wiki/David_Rockefeller),
    – fils d’une lignée milliardaire qui finançait entre autres l’eugénisme et le IIIème Reich,
    – champion des complots par le biais du Bilderberg mais aussi de la Commission Trilatérale (https://fr.wikipedia.org/wiki/Commission_trilat%C3%A9rale) et du CFR (https://fr.wikipedia.org/wiki/Council_on_Foreign_Relations) afin d’imposer un gouvernement mondial en se faisant de l’argent facile au passage
    – renfloué par l’argent du contribuable lors de la crise des subprimes en tant que « to big to fail » (https://fr.wikipedia.org/wiki/Chase_Manhattan_Bank), c’est à dire gros sponsor des politiciens américains pour que ceux-ci renoncent à leurs pots de vin.
    Il avoue sans ambage ses visées non-démocratiques : https://www.google.com/search?q=%22David+Rockefeller%22+ET+citations&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=2ahUKEwiOxNHzosb1AhUoiP0HHVyNCcUQ_AUoAXoECAEQAw&biw=709&bih=588&dpr=1.5

    Bill Gates est considéré par la justice péruvienne, avec le défunt David Rockefeller cité plus haut et Georges Soros, comme l’élite criminelle mondiale (https://lpderecho.pe/jueces-covid-19-creada-bill-gates-soros-rockefeller-etc-nuevo-orden-mundial/).
    Selon Valérie Bugault, Bill Gates est un autiste Asperger : il ne peut donc être empathique.
    Jeune, il s’est fait arrêté pour conduite sans permis (https://www.lesaviezvous.net/societe/celebrites/en-1975-bill-gates-a-ete-arrete-pour-conduite-sans-permis-et-exces-de-vitesse.html).
    Milliardaire, il a eu de gros démélés avec la justice pour abus de position dominante (https://fr.wikipedia.org/wiki/Bill_Gates).
    Aujourd’hui, il est poursuivi pour génocide (https://indianbarassociation.in/worlds-first-vaccine-murder-case-against-bill-gates-adar-poonawalla-filed-in-indias-high-court/) et pédophilie (affaire en cours Epstein / Maxwell)
    Par sagesse, il a blindé juridiquement GAVI (https://fr.wikipedia.org/wiki/GAVI_Alliance) afin d’échapper à la justice suisse et internationale (cf. Chloé Frammery) une fois reconnu que ses vaccins anti-Covid sont en fait parfois stérilisants et mortels.

    Mark Zuckerberg (https://fr.wikipedia.org/wiki/Mark_Zuckerberg)
    Sa plateforme censure les traitements qui soignent le Covid et promeut les vaccins qui ne vaccinent pas.
    Elle censure également la fraude aux élections présidentielles US 2020 qu’il a contribué à financer (https://lemediaen442.fr/mark-zuckerberg-poursuivi-pour-500-millions-de-dollars-a-la-fraude-electorale-de-2020/) notamment pour écouler les « vaccins » dans lesquels il a investi.
    Il se dit que Facebook était un projet de la CIA pour obtenir des renseignements sur les citoyens.

    Quelques photos
    https://www.google.com/search?q=%22Klaus+Schwab%22+ET+%22Emmanuel+Macron%22&tbm=isch&ved=2ahUKEwjL2Nv5oMb1AhUQy6QKHZrqBKoQ2-cCegQIABAA&oq=%22Klaus+Schwab%22+ET+%22Emmanuel+Macron%22&gs_lcp=CgNpbWcQAzoGCAAQBxAeOggIABAHEAUQHjoICAAQCBAHEB5QnQ5Y9CFg1CZoAHAAeACAAYUBiAH7CZIBBDEwLjOYAQCgAQGqAQtnd3Mtd2l6LWltZ8ABAQ&sclient=img&ei=_3DsYYvdH5CWkwWa1ZPQCg&bih=581&biw=1280&hl=fr
    https://www.google.com/search?q=%22Mark+Zuckerberg%22+ET+%22Emmanuel+Macron%22&bih=581&biw=1280&hl=fr&ei=9G_sYbneBZ2I9u8Pn4GZuAk&ved=0ahUKEwi5qJn6n8b1AhUdhP0HHZ9ABpcQ4dUDCA4&uact=5&oq=%22Mark+Zuckerberg%22+ET+%22Emmanuel+Macron%22&gs_lcp=Cgdnd3Mtd2l6EAM6BQgAEIAEOgYIABAWEB46BQghEKABOggIIRAWEB0QHkoECEEYAUoECEYYAFCuBljuHmCuImgCcAB4AIAB-AGIAd0SkgEGMC4xNS4ymAEAoAEBwAEB&sclient=gws-wiz
    https://www.google.com/search?q=%22Bill+Gates%22+ET+%22Emmanuel+Macron%22&hl=fr&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=2ahUKEwi3y4vjoMb1AhXX8rsIHVDXCW0Q_AUoAXoECAEQAw&biw=1280&bih=581&dpr=1.5
    https://www.google.com/search?q=%22Alexander+Soros%22+ET+%22Emmanuel+Macron%22&tbm=isch&ved=2ahUKEwi0mJrtoMb1AhUHM-wKHe1aBZQQ2-cCegQIABAA&oq=%22Alexander+Soros%22+ET+%22Emmanuel+Macron%22&gs_lcp=CgNpbWcQA1DREljXIGCuI2gAcAB4AYAB-QKIAdMKkgEHNC41LjAuMZgBAKABAaoBC2d3cy13aXotaW1nwAEB&sclient=img&ei=5XDsYfSREYfmsAfttZWgCQ&bih=581&biw=1280&hl=fr

  3. Isabelle Heili

    Salut Cindy,
    Excellent article !
    Je t’informe que Bill et Melinda ont également investi dans l’une université créé e par le guide spirituel AMMA au Kerala en Inde
    En face de l’ashram , Amma et ses sponsors dont Bill Gates ont construit une université, très bien rien à dire.
    Mais que fait Gates dans cette histoire?
    J’y étais, je l’ai vu de mes propres yeux la plaque qui remercie le financement de ces deux « philanthropes ».
    Bref je sais pas si c’est pertinent? Peut-être ?
    Bonne soirée

    1. Meu

      La création d’une Université en Inde ne prouve pas que Bill Gates n’est pas impliqué dans le projet d’un gouvernement mondial !

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.