Destyneo

Un nouveau monde, mais lequel?

Les puissants de ce monde ont essayé de régir la population planétaire à leur manière. Maintenant que nous avons compris leurs insécurités, leurs besoins, leur plan, que pourrions-nous faire ou dire pour donner un autre tournant à notre humanité?

Certains diront, il faut aller les mettre en prison ou les tuer. Je ne crois pas que l’on combatte le mal par le mal et qu’il faille tuer des gens. En effet, une arrestation pour atteinte aux libertés et droits fondamentaux de l’être humain voire crime contre l’humanité serait une solution.

Néanmoins, les problématiques évoquées dans l’article précédent ne disparaîtront pas et il va falloir les résoudre car l’existence de l’être humain et notre planète sont en danger, comme le montre cette étude. Alors comment, nous, le peuple, pouvons-nous prendre nos responsabilités, nous autogouverner avec amour et bienveillance. Montrer aux puissants de ce monde que la solution n’est pas dans le contrôle,  dans le maintien des intérêts financiers de quelques-uns, que d’autres alternatives sont possibles pour préserver mère-nature et vivre en harmonie avec elle?

Comment leur montrer que nous n’avons pas besoin d’être infantilisé et que nous pouvons trouver des solutions tous ensemble ? Chacun est expert de quelque chose mais personne n’est expert de tout. C’est ensemble que nous trouverons un équilibre vers ce nouveau mode de vie bienveillant. Peut-être est-il déjà trop tard? Alors, allons-nous suivre le mouvement organisé de la grande réinitialisation mondiale?

Au final, pourquoi voit-on cela d’un œil si négatif ? Est-ce qu’ils n’essaient pas de faire de leur mieux pour sauver la planète ? Si on n’a pas de solutions urgentes à proposer et à mettre en place, comment pouvons-nous critiquer ? L’inconnu fait peur. Mais je pense que le grand problème est le même comme pour beaucoup de sujets : le manque de transparence et/ou de communication. Il est facile de se mettre à douter et à penser au pire (d’où les théories du complot).

Lorsque l’on regarde en arrière, toutes les décisions qui ont été prises, dans les entreprises, par exemple, suivent les critères du gain de temps, d’argent et d’efficacité et n’ont pas pris en compte les aspects environnementaux. Et si, tout avait toujours été décidé sur le court terme sans prendre en compte les impacts globaux ? Et si, ils n’avaient pas vu les conséquences venir ? A force de résoudre des problématiques sur le court terme, cela a créé d’autres problèmes qui ont créé d’autres problèmes. C’est un peu comme si le serpent se mangeait la queue.

Il y a de nombreux enjeux dont il faut pouvoir répondre au plus vite et parfois les mesures en place ne sont pas suffisantes…

Comment limiter le nombre d’habitants humains et non humains sur la planète?

  • Education de la population
  • Sensibilisation à a prise de contraception
  • Droit à l’avortement
  • Création d’alternatives vegan
  • Hypothèses destructrices qui sont la conséquence d’autres décisions politiques, industrielles : Maladies ? Guerres, Génocide ?
  • Hypothèses destructrices de l’évolution des technologies auxquelles nous n’avons pas encore assez de recul : Expositions aux ondes électromagnétiques ?
  • ?

Comment nourrir une population qui ne cesse de grandir?

  • Nourriture industrielle
  • Agriculture en mono-culture a prouvé sa non viabilité (acidification des océans, destruction des écosystèmes, développement de maladies par l’usage de pesticides et des OGM)
  • Végétalisation des villes, jardins partagés, etc.
  • Permaculture
  • ?

Comment réduire la pollution de l’air ?

  • Confinement
  • Télétravail
  • Limiter les voyages, notamment en avion
  • Usage des transports en commun ou du vélo
  • ?

Comment réduire le nombre de déchets ?

  • Actions de nettoyage des forêts, océans, etc.
  • Ouverture de magasins de vente en vrac
  • Promotion d’un mode de vie zéro déchet
  • ?

Et beaucoup d’autres enjeux …

Comme j’ai déjà entendu de la part de certains fumeurs « il faut bien mourir de quelque chose ». Mourir de famine car il n’y aurait pas assez de nourriture pour tout le monde? De cancer à cause de la malbouffe ou des pesticides ? De tumeur du fait de l’exposition aux ondes électromagnétiques ? De problèmes respiratoires liés à la pollution de l’air? Lorsque l’on choisit de fumer une cigarette ou de manger mal on porte atteinte à sa propre santé. Mais lorsqu’il s’agit de la pollution, les personnes qui polluent impactent toutes les autres personnes qui n’ont rien demandé.

Et là, vous direz que ce n’est pas de votre faute, que c’est la société qui est comme ça, puisque les industriels vous vendent des produits emballés dans du plastique. Et c’est justement parce que vous n’arrivez pas à changer votre mode de vie tout seul qu’ils sont en train de préparer la « grande réinitialisation » pour vous contraindre à changer vos habitudes.

Vers où nous emmène-t-il ? Est-ce que l’on serait en train de tendre vers un monde non plus capitaliste, mais communiste pour protéger notre planète ? Est-ce que les robots remplaceront petit à petit les êtres humains? (Pourquoi se fatiguer si les robots peuvent le faire à notre place?) Est-ce que nous deviendrons nous aussi des robots? Est-ce que tous les petits commerces seront voués à disparaître pour créer des monopoles et ainsi optimiser les flux logistiques ? Est-ce que le télétravail sera toujours favorisé afin de faire des économies globales? Est-ce qu’un revenu universel sera mis en place afin de permettre à tout le monde de répondre à ses besoins primaires? La vidéo indique qu’il y aura également un contrôle sur la nourriture, que nous allons manger moins de viande (tant mieux pour les animaux), mais alors on n’aura le droit de manger quoi ? Est-ce que l’on aura des tickets de rationnement comme à Cuba?

Ce bouleversement au niveau mondial traite tous les êtres vivants de la même manière sans prendre en compte les frontières, les différences culturelles, etc. Le sacrifice de notre propre liberté, est-il le prix à payer pour limiter les inégalités sociales, préserver l’espèce humaine et cesser ce ravage planétaire? Tout cela reste encore flou. Leur programme a l’air d’avoir beaucoup de points positifs, mais il faudrait prendre encore plus de temps pour vraiment tout analyser. Je serais très intéressée d’en savoir plus et surtout de savoir si les riches seront logés à la même enseigne que le peuple ? Si on regarde l’histoire, ça n’a jamais été le cas… On n’aura le droit à rien et eux à tout ?

Je vous invite à participer à cette tâche, pas si aisée que cela : prendre un moment pour vraiment réfléchir à quel monde nous devons mettre en place pour répondre aux grands enjeux mondiaux.

En France, 150 citoyens tirés au sort ont réfléchi à un enjeu majeur : la réduction des émissions de gaz à effet de serre de 40% d’ici 2030 dans un esprit de justice sociale. Est-ce qu’ils seront écoutés?

Voici un documentaire qui vous donne déjà des solutions pour agir vers un monde libre, plus humain, plus respectueux des êtres vivants : Thrive.

2 reflexions sur “Un nouveau monde, mais lequel?

  1. Thierry ROULET

    Décroissance, contrôle de la démographie, gestion des ressources, capacité de decision et de vision globale sont une obligation vitale à court terme.
    La vaste majorité de la population n’est pas capable de prendre cette fonction.
    Mais, est-ce qu’une poignée de milliardaires megalos sont mieux. Je crains qu’on ne soit pas sur le même bateau avec les mêmes traitements.
    Quelle solution alors ?
    Se battre pour remettre de vrais politiciens pour faire de la politique.
    Des erreurs ? Oui sans doute.
    La vraie révolution doit venir du retour de la politique non-asservie aux dictats de lobbies financiers et industriels.
    C’est notre défi court terme : une indépendance de pensée et de gestion !

  2. Pingback: Dans la tête des puissants de ce monde | Destyneo

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *