Destyneo

Handi-activités : Idées de sorties pour PMR

Pendant des années, je rendais visite à ma maman dans l’établissement de santé où elle est hébergé et dans lequel de nombreuses personnes sont impliquées au quotidien pour répondre à ses besoins en termes d’hygiène, d’alimentation et de santé.

Elle a parfois l’opportunité de faire des activités selon les moyens à disposition (personnel, budget, etc.). De mon côté, je n’avais jamais pensé à sortir du bâtiment avec elle  (je viens de regarder et ça me fait un peu culpabiliser : pendant 10 ans…).

Je vais donc vous partager quelques idées de sorties que l’on peut faire avec des personnes en fauteuil roulant. Bien sûr, chaque handicap est différent donc il faut adapter les activités à chaque personne.

Se promener dans le parc de l’établissement de santé.

Le lieu dans lequel ma maman est hébergé est l’un des rares centre de soins qui propose un vrai espace de nature avec 3 parcours de longueurs différentes. On se promène en admirant la vue sur les montagnes vosgiennes. Parfois, des moutons broutent l’herbe du pré. Puis, on passe autour des bâtiments, cerisiers d’un côté, fleurs colorées de l’autre, pour s’arrêter boire un verre à la cafétéria, continuer ensuite jusqu’au petit parcours de rééducation extérieur ou la chapelle, avant de faire demi-tour.

Se promener au centre-ville.

Je me suis rappelée de la possibilité que propose le service de transport urbain de Colmar et environs (TRACE) pour les personnes à mobilité réduite. J’ai donc réservé un trajet aller-retour pour pouvoir être déposées et récupérées directement au centre-ville.

Les pavés du centre-ville ne sont pas très agréables pour circuler en fauteuil roulant. Nous nous sommes plutôt rendues au parc du champs de mars pour nous promener autour des fontaines, des statues et le long d’une allée d’arbres verdoyants.

Boire un verre dans un bar ou manger au restaurant.

Il est préférable d’appeler le restaurant pour réserver à l’avance et préciser que vous êtes avec une personne en fauteuil roulant afin qu’il vous place à une table adaptée. Dans le cas de ma maman, je dois également demander si le restaurant propose des plats mixés, ce qui n’est pas évident à trouver. Le restaurant où nous sommes allées s’appelle le Melichkann et est situé à Jebsheim.

N’hésitez pas à me donner des adresses répondant à mes critères de recherche sur Colmar et environs!

Se promener au marché de Noël.

Ça rejoint un peu l’idée de la promenade en ville évoquée ci-dessus. Nous étions au marché de Noël de Colmar et de Neuf-Brisach.

En hiver, n’oubliez pas de prévoir des vêtements chauds, une écharpe, un bonnet, et un plaid ou une couverture. Les personnes en chaise roulante ont souvent moins chaud que nous car elles ne bougent pas.

N’hésitez pas à faire une petite pause boisson chaude dans un salon de thé pour vous réchauffer après la visite.

Aller à une foire.

Avec ma grand-mère nous sommes allées à la foire éco-bio de Colmar. Nous nous sommes promenées dans les allées, puis nous avons mangé un repas végétarien dans le hall de restauration.

Prendre l’air au bord d’un fleuve ou d’une rivière.

La maison de retraite de ma grand-mère offrait la possibilité de louer un véhicule qui permettait d’attacher un fauteuil roulant à l’intérieur. Nous avons donc pu nous rendre à Breisach pour une balade au bord du Rhin.

Faire du sport.

Dans ce cas, ce n’est pas la personne en fauteuil roulant qui fait du sport. J’ai donc tenté de faire du roller pour corser les choses. Vous pouvez également faire un footing si la piste est droite. Je recommande cette activité avec modération et avec grande précaution. D’une part, car si vous allez trop vite cela peut être dangereux, vous pourriez faire tomber la personne du fauteuil roulant, et d’autre part car les poignées de la chaise roulante sont basses donc cela peut vite fatiguer les lombaires en fonction de votre taille. Je ne suis pas sûre que les kinésithérapeutes recommanderaient ce type d’exercice vue la mauvaise posture. On peut garder cette idée pour un accompagnant supplémentaire qui ne pousserait pas le fauteuil roulant par exemple.

Regarder un film au cinéma.

Il n’était pas facile d’ouvrir les portes du cinéma et de manœuvrer le fauteuil roulant en même temps. Heureusement qu’il y a toujours une âme charitable pour aider. Ensuite, nous avons pu nous rendre facilement dans la salle de cinéma et nous placer aux emplacements prévus pour les personnes en fauteuil roulant.

Glisser sur la glace à la patinoire.

Par curiosité, j’ai demandé au gérant de la patinoire de Colmar s’il était possible que les personnes en fauteuil roulant puissent aller sur la glace. Et à ma grande surprise, oui. Il suffisait de venir avec la personne en chaise roulante et de demander d’entrer par les grandes portes où passe la surfaceuse. Je conseille d’y aller un matin lorsqu’il y a peu de fréquentation et d’être au minimum 2 adultes accompagnants afin de se relayer pour pousser la personne en fauteuil roulant (car c’est quand même fatigant). Nous avons également pu prendre une collation et nous réchauffer à la cafétéria, en prenant l’ascenseur.

Nager à la piscine. Je n’ai jamais testé et je ne pense pas que c’est quelque chose que j’arriverais à faire sans professionnel de santé. Je sais que par le passé, ma maman avait fait cette activité avec des personnes de l’établissement de santé. Je pense que les piscines sont équipées de lève-personne, de pente d’accès avec rampe ou d’autres équipements adaptés.

Visiter un musée ou une exposition. Une idée à mettre en place ! Pourquoi pas aller visiter le musée du chocolat, qui a ouvert il n’y a pas si longtemps, ou encore le musée Unterlinden à Colmar.

Profiter d’un moment détente ou beauté dans un salon de coiffure ou d’esthétique. Petite coupe de cheveux, soin du visage, etc. sont autant d’instants agréables qui permettent de libérer les tensions. N’hésitez pas à demander aux instituts de soins s’il est possible de faire des soins en duo et si le lieu est adapté pour les fauteuils roulants. A l’escale du bien-être à Colmar, j’ai pu vivre un super moment de partage avec ma grand-mère. Nous avons profité d’un soin du visage, elle dans sa chaise roulante, et moi, à côté, allongée sur la table de massage. Quelque chose que je souhaiterais réitérer avec ma maman cette fois-ci! Mais il va falloir trouver un autre institut de beauté car celui-ci a définitivement fermé.

Voilà les quelques sorties qui me sont venues en tête pour le moment. La prochaine fois, j’aimerais donc tenter d’aller visiter le musée du chocolat, le musée d’Unterlinden et pourquoi pas faire un soin détente avec ma maman!

N’hésitez pas à partager vos expériences de sorties positives ou négatives. Les mauvaises expériences permettront, je l’espère, d’améliorer l’accessibilité des personnes en situation de handicap. Et les bonnes expériences donneront envie à d’autres personnes de sortir et de profiter de ces nouvelles opportunités auparavant inconnues!

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *