Destyneo

Crise Covid : édition spéciale étudiants

Tout le monde se focalise sur le covid et ne voit plus, n’entend plus, les droits des citoyens bafoués, la souffrance des autres, et ici, je vais me focaliser sur celle des étudiants.

Etudiante pendant 5 ans, il y a quelques années, dont 2 ans dans un petit studio de 25m2, je ne peux que comprendre le mal-être des étudiants de ne plus pouvoir se rendre dans leur cours, d’avoir une vie sociale quasi-inexistante et de ne plus pouvoir travailler à côté de leurs études pour subvenir à leurs besoins. Et oui, il n’y a pas tout le monde qui a papa et maman pour payer le loyer, l’alimentation, etc. La bourse et les APL ne suffisent pas pour survivre.

Mes années universitaires rimaient avec cours, stages, jobs en tant qu’animatrice pour enfants, soirées en boite de nuit ou en appartement, rencontres, cinéma, sport au SUAPS, cours de danse en groupe et représentations, cours de danse de couple et bal mensuel universitaire, etc.. J’ai vraiment eu une vie étudiante riche et épanouie. Aucun étudiant ne mérite ce qui leur est infligé en ce moment. J’espère qu’ils se souviendront et j’espère qu’ils diront : PLUS JAMAIS et SOUS AUCUN PRETEXTE!

Je vais lister, ci-dessous, des témoignages et articles exprimant la douleur des jeunes, afin que personne ne nie ou ne minimise cette réalité qui est la leur. Je partagerai une liste des acteurs qui se mobilisent pour les étudiants et des idées d’actions en place ou à implémenter afin d’améliorer leur vie quotidienne.

Partage d’informations

  1. Ces étudiants font les poubelles contre la précarité et le gaspillage.
  2. L’appel à l’aide de notre génération
  3. Etudiants : quelle vie face au covid ?
  4. Les étudiants meurent de faim et d’angoisse
  5. Covid-19 : le malaise des étudiants est une bombe à retardement
  6. Comment le covid-19 a empiré la situation des étudiants précaires
  7. Covid-19 : la souffrance des étudiants, encore et toujours en télé-enseignement
  8. Coronavirus : les étudiants décrochent et s’inquiètent
  9. Covid-19. Étudiant, il témoigne : « difficile de ne pas décrocher » avec des cours 100 % en ligne
  10. Elle vit dans 12 m² sans ordinateur : le quotidien « usant » d’Islem, étudiante au temps du Covid
  11. Covid-19 : le mal-être des étudiants grandit
  12. Covid-19 : comment expliquer la détresse des étudiants face aux restrictions sanitaires ?
  13. Précarité étudiante : « On n’a jamais connu une telle situation »
  14. Un étudiant de Lyon 3 se jette du 5ème étage de sa résidence universitaire
  15. Crise sanitaire : la précarité des étudiants augmente
  16. Crise sanitaire : les étudiants sont en très grande détresse
  17. « Les étudiants sont des prisonniers à domicile », dénonce le président de l’université de Strasbourg
  18. Etudiants toute la journée sur écran : « A la fin, on se demande si on est un robot ou un être humain.
  19. Lettre ouverte : les jeunes sont en train de s’éteindre
  20. Témoignage : Ma vie d’étudiante depuis 2020
  21. Coronavirus : les tentatives de suicide se multiplient chez les étudiants
  22. Témoignage : SOS jeunes adultes en danger
  23. « Une jeune fille qui respirait la joie de vivre (…) Une génération sacrifiée »
  24. Témoignage : La jeunesse en détresse
  25. Témoignage : Une fois par semaine en présentiel empire l’isolement des étudiants
  26. Témoignage : Cri du cœur d’un étudiant
  27. Témoignage : Episode psychotique d’un étudiant
  28. Témoignage d’un étudiant
  29. A Strasbourg, des étudiants ont commencé à occuper et dormir dans un théâtre
  30. Notre jeunesse a faim à Perpignan

Mobilisations pour les étudiants

Signez la pétition #durdavoir20ans de l’Union Nationale des Etudiants de France (UNEF)
https://unef.fr/

Des services de soutien psychologique (chèque psy, soutien-étudiant.info, Nightline France, apsytude)

D’autres opérations d’aides psychologique et alimentaire ont été déployées au niveau local. 

Une plateforme de témoignage a été créée pour les étudiants : « Etudiants fantômes« . Témoigner c’est aussi se libérer d’une certaine manière et voir que l’on n’est pas seul. Il est également possible de témoigner sur le site Reinfocovid.

L’association « L’alliance humaine 2020 » organise une opération de solidarité pour les étudiants : les paniers du cœur.

« On est prêt » t’invite à te lever, agir, prendre la parole et la garder.

Actions pour améliorer le quotidien des étudiants

Il paraît que 50% des étudiants ne souhaiterais pas reprendre les cours en amphithéâtre. Ainsi, les 50% souhaitant reprendre les cours auraient assez de place pour respecter les distances physiques ?
Il est nécessaire de faire reprendre les cours en présentiel pour ceux qui le souhaite dans le respect des gestes protecteurs. Les élèves de BTS et prépa font, apparemment, cours en présentiel, de la même manière que les lycéens. Si la logistique est trop compliquée par rapport aux prises de repas et à l’usage des toilettes, ne peut-on pas imaginer des groupes d’étudiants se rendant à l’université par tranche de 2-3 heures par jour ?
–> Mettre à disposition du désinfectant et du papier pour désinfecter table et chaise (comme à l’entrée des supermarchés pour désinfecter les caddies), si la circulation du virus est intense.

Ouvrir les bibliothèques pour permettre aux étudiants d’étudier et d’emprunter des ouvrages. Découvrez une belle initiative en Alsace, où un château a ouvert ses portes pour les étudiants.
–> Mettre à disposition du désinfectant et du papier pour désinfecter table et chaise (comme à l’entrée des supermarchés pour désinfecter les caddies), si la circulation du virus est intense.

Mobiliser les profs de sport du SUAPS pour proposer des activités sportives aux étudiants. Le sport est bon pour la santé!
–> en privilégiant les sports sans contact (fitness, danse, yoga, course à pied, marche rapide, etc.) si la circulation du virus est intense.

Des aides alimentaires ont été mise en place. Il serait préférable de donner des aides financières afin qu’ils puissent faire leur course au lieu de perdre leur temps à faire la queue à un endroit pour récupérer de la nourriture. En plus de la perte de temps générée, les étudiants peuvent se sentir mal à l’aise de se rendre dans un endroit pour récupérer de la nourriture.
–> sauf si c’est une action alimentaire qui vise à privilégier l’agriculture locale et biologique.

Proposer des tests antigéniques, comme cela a été proposé en Occitanie, avant que les étudiants retournent voir leurs familles, par exemple.

Pour conclure, je dirais que c’est très bien de vouloir mettre des sparadraps sur des plaies, mais je pense qu’il serait préférable de revendiquer des mesures cohérentes par territoire en fonction de la réelle évolution épidémiologique.

Conseils anti-déprime

Chers étudiants, je vous souhaite beaucoup de courage. Même si ce n’est pas facile, vous pouvez :

  • parler avec une psychologue qui vous offrira une oreille attentive et vous donnera peut-être des astuces contre l’anxiété
  • cultiver la pensée positive : écrire 3 kifs par jour et/ou exprimer votre gratitude dans un journal intime
  • faire de l’activité physique (yoga, pilates, fitness, zumba, crossfit, danse, course à pied, marche rapide, roller, vélo, etc.)
  • se promener dans la nature : s’émerveiller devant les beautés de la nature
  • pratiquer des techniques de relaxation (méditation, sophrologie, cohérence cardiaque, automassage)
  • vous fixer des objectifs qui donnent du sens à votre vie
  • s’engager dans une association locale, se mettre en action
  • apprendre de nouvelles choses (langue, tricot, création de site internet, jardinage, etc.)
  • préparer une nouvelle recette de cuisine et la déguster
  • surveiller son alimentation selon ses possibilités financières
  • faire de l’art-thérapie (peinture, dessin, sculpture, poterie, etc.)
  • discuter avec vos amis, votre famille
  • vous mettre en lien avec d’autres personnes étudiantes ou non
  • chanter
  • lire un livre
  • regarder une comédie, un spectacle humoristique

Peut-être pouvons-nous, tous, tirer parti de cette période pour imaginer le monde que nous voulons ?  N’hésitez pas à partager votre quotidien et vos astuces pour garder le moral 🙂

~ Quand on touche le fond, on ne peut que remonter ~

2 reflexions sur “Crise Covid : édition spéciale étudiants

  1. HODY

    Bonjour,

    Bonjour, Je vous propose une idée de plus: vous mettre en groupe d’ami(e)s… L’amitié il n’y a que cela de vraie!
    Echangez régulièrement et en direct sans intermédiaire…
    Et surtout profitez en si vous avez du temps pour vous construire votre propre opinion sur cette crise et tous ses aspects.
    Devenez indépendant dans votre façon de penser.
    Internet à ce propos est une aubaine pour se construire sa propre opinion.

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *