Destyneo

Comment réduire nos déchets alimentaires?

Une grande partie des déchets présents dans nos poubelles sont les aliments. Que ce soit des aliments périmés que nous avons oublié de consommer à temps, des restes alimentaires ou des déchets organiques, voici quelques conseils pour avoir une poubelle allégée et sans odeurs.

Ne remplissez pas trop votre caddie de produits frais

Afin d’éviter les gaspillages alimentaires, pensez aux repas que vous souhaitez préparer à l’avance et achetez seulement ce dont vous avez besoin (pour les produits qui n’ont pas une longue date de conservation).

Il y a quelques années, j’étais horrifiée lorsque je voyais mes collocs espagnols jeter de la viande à la poubelle car il ne l’avait pas consommé dans les temps (un animal mort pour rien, quelle tristesse).

Vérifiez régulièrement les dates de péremption et si vous pensez ne pas pouvoir consommer les aliments à temps, offrez-les à des amis, à vos voisins ou à des banques alimentaires, par exemple.

Lorsque nous recevions des légumes que nous n’aimions pas, ou trop de pommes de terre dans le panier de légumes de l’AMAP (Association pour le Maintien de l’Agriculture Paysanne), nous partagions ces denrées avec nos amis, collègues ou voisins.
Aussi, j’aime beaucoup l’idée de ma médecin qui a mis une petite boîte dans son cabinet pour donner ou prendre des denrées alimentaires.

Cuisinez ce que vous allez manger

Essayez de ne pas cuisiner en trop grande quantité. En fonction du nombre de personnes et du nombre de repas, dosez les quantités nécessaires.

Nous avons pour habitude de cuisiner pour 2 à 4 repas. Le minimum, est le repas du soir + le repas du lendemain midi que nous emmenons dans une boîte hermétique au travail.

Utilisez vos déchets alimentaires

J’ai pu voir qu’il est possible d’utiliser les peaux d’agrumes dans la fabrication de produits ménagers, pour désodoriser ou encore pour faire des guirlandes. (Je n’ai pas encore testé.)

Si vous avez entendu d’autres possibilités d’utilisation des déchets organiques, je vous invite à partager vos idées en commentaire. 😉

Revalorisez vos bio déchets

Si vous avez des animaux comme des poules par exemple, vous leur donnez certainement tous vos restes alimentaires et n’avez plus à vous soucier des éventuelles odeurs dans la poubelle.

Si vous n’avez pas d’animaux, vous pouvez composter les parties non comestibles de vos légumes et de vos fruits :
dans votre jardin, si vous en avez un
à l’aide d’un lombric-composteur d’appartement (ce modèle me tenterait bien ^^).
dans des bacs de compostage collectifs géré par une association, à proximité de votre domicile.

N.B.: Vous pouvez vous renseigner auprès de votre ville, parfois elle participe financièrement à l’achat d’un lombricomposteur.

L’an dernier, nous ramenions chaque semaine notre compost à l’agriculteur de l’AMAP. Cette année nous sommes adhérents d’un jardin partagé qui possède plusieurs bacs de compostage et nous avons aussi la possibilité de déposer nos déchets organiques au Biocoop du quartier (premier Biocoop que je connais qui propose le ramassage des déchets organiques).

Et vous, que faites-vous avec vos déchets alimentaires ? N’hésitez pas à partager votre fonctionnement dans les commentaires ci-dessous !

~ Le meilleur déchet est celui que l’on ne produit pas ~

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *